2017-2018 : Mes envies pour le mois de septembre !

Alexandre :

Je voudrais aller au CEFA, en option restauration avec un meilleur comportement.

Et je voudrais retourner vivre chez ma mère.

Et j’espère aller mieux.

Léonoh :

J’ai envie de retourner à l’école.

Comme ça je rate pas ma vie.

Et mon père arrète de me parler de retourner a l’école.

Mounji :

Pour le moi de septembre j’espère retourner à l’école en troisième secondaire.

A la fin de cette année je passe mes examens dans mon école. Donc j’étudie tous les soirs et un prof viens chez moi 2 fois par semaine.

En septembre je vais peut être aller à St Dominique, une école à Schaerbeek.

Nollan :

Je voudrais chercher une école de dessin pour m’améliorer dans le dessin.

Je voudrais aussi chercher des formations pour devenir tatoueur à côté de l’école car j’aime les effets que font les tatouages avec l’encre. Voila.

Wendy :

En septembre j’aimerais obtenir mon CESS.

Et pour la suite il y a plusieurs trucs qui pourraient m’intéresser dont l’architecture d’intérieur ou la néonatologie et d’autres choses.

Pour le moment je m’informe pour espérer faire plus tard ce que j’aimerais vraiment.

2017-2018 : La personne que j’admire le plus !

Alexandre :

La personne que j admire le plus, c’est ma madre,

Simplement parce que elle est très courageuse, très forte mentalement et c’est la plus belle à mes yeux.

Aussi, après TOUT ce qu’elle a enduré et endure encore maintenant, elle reste debout.

Elle fait passer mon bonheur avant le sien, se « sacrifie » pour moi, du moins elle essaye de faire tout pour que je sois bien.

Mamady :

La personne que j’admire le plus c’est moi.

Pourquoi? parce que je suis un bon sportif, j’évolue  vite, je comprends bien et je retiens.

Je suis un garçon gentil quand je le veux, je partage beaucoup, j’aime rigoler.

Je suis courageux dans le sport ou quand il faut faire quelque chose en premier et je sais draguer les filles.

J’aime l’honnêteté car moi-même je suis honnête quand je veux.

Je m’admire  pour ma capacité de fidélité : on peut compter sur moi pour des choses importantes.

Je sais comprendre les gens qui sont en difficulté.

Nollan :

La personne que j’admire est 6ix9ine

Car j’aime son style et sa personnalité, son look (ses cheveux et son style vestimentaire) et surtout parce que ses parents l’on mis dehors a ses 16ans. Donc c’était un SDF et un jour quelqu’un lui a donné 69 dollars et grace a ça il a pu s’en sortir et devenir rappeur. Voila pourquoi son nom de rappeur est 6ix9ine et il parle de gang et de son vécu.

Wendy :

La  personne que j’admire le plus c’est ma maman car toute ma vie elle m’a élevée seule, et elle a toujours été là pour moi. Tout ce que j’ai aujourd’hui c’est grâce à elle car elle travaille tous les jours très dur pour pouvoir nous donner à mes sœurs et moi tout ce qu’il nous faut.

2017-2018 : L’école de mes rêves !

Lena :

L’école de mes rêves                                   

Déjà commencer bien plus tard vers 11h ,12h  pour ne pas être fatigué et être motivé.  Avoir tout le temps pour se préparer ce qui évite les retards. Terminer à 15h30 les lundi, mardi, jeudi sauf les mercredi commencer a 8h30 et terminer à 12h30 et vendredi 11h pour finir à 14h15.

Pourquoi pas avoir moins d’élèves en classe, être max 16 élèves.  Pour que les profs soient à l’écoute de chaque élève pour avoir le temps  d’expliquer à l’un si il  ne comprend pas.

Avoir moins d’exam pour ne pas démotiver les jeunes qui ont de mauvaises notes et mettre moins de stress.

Mounji :

L’école de mes rêves c’est une école qui n’est pas basée sur le système du meilleur ou du plus nul.

Les élève feront cours dehors et on aura 4 heures de cours par jour, 2 heures le matin et 2 l’après midi.

On aura PLUS d’heures d’art et ON  POURRA CHOISIR  plus d’options DIFFERENTES.

2017-2018 : L’atelier qui m’a le plus marqué !

Alexandre :

Un atelier qui m’a marqué depuis le début du Sas

C’est l’activité radio:

Déjà j’aime bien l’éducateur qui fait cette activité(Marco).

Je trouve qu’on est assez libre, on peut parler comme on veut sans abuser.

Cette activité nous aide un peu à sortir de la timidité et à chacun, avoir un « rôle ».

Jessica :

Un ateliers qui m’a marqué depuis mon arrivée au sas :

La radio car j’aime beaucoup le fait de parler, discuter dans un micro. J’aime beaucoup les thèmes que l’on a eu récemment avec trois étudiantes qui venaient de l’i.s.f.s.c, ont a débattu sur le sujet de l’école, par rapport au harcèlement scolaire, décrochage scolaire ou encore la perte de volonté que l’on peut avoir.

Mounji :

L’atelier qui m’a le plus marqué depuis mon arrivée au SAS c’était ma première sortie.

A la base on allait aux jardins botaniques pour faire des photos. Une fois arrivé à l’arrêt de tram pour pouvoir prendre le bus, il y avait malheureusement beaucoup de neige et il faisait très froid.

A cause de la neige le bus avait beaucoup de retard, il avait tellement de retard que nous n’avons pas pu le prendre.

A cause de cet imprévu nous sommes rentré au SAS, nous avons pris un chocolat chaud et n’avons pas pu faire la sortie.

Noa-Louis :

L’atelier qui m’a le plus marqué est djembé. Car on a appris des morceaux de djembé traditionnels et c’était vraiment chouette.

Au début, c’était compliqué mais au fur et à mesure c’est devenu plus simple.

Jusqu’à ce que je le fasse en entier par cœur.

Voila c’était mon activité coup de cœur.

Nollan :

L’atelier qui m’a le plus marqué au SAS c’était celui que j’ai fait avec Bernadette et Philippe.

On avait vu comment les vers de terre transformait le compost en compost mûr, percola et ça ma marqué car j’avais jamais fait ça.

Robin’s :

L’ATELIER QUI M’A LE PLUS MARQUé DèS MON ARRIVEE  AU SAS PARENTHESE, EST L’ATELIER DE RADIO DONT S’OCCUPE MARCO ET PHILIPPE.

LA RAISON POUR LAQUELLE CET ATELIER M’A AUTANT MARQUé , C’EST LE FAIT QUE L’ON PARLE TOUS ENSEMBLE AUTOUR D’UNE TABLE ET çA SE FAIT DANS LE PLUS GRAND RESPECT DE L’AUTRE.

CAR  CHACUN  PARLE  DE SOI ,  DE SON VECU ET SES EXPERIENCES PERSONNELLES .

ON Y RIGOLE BEAUCOUP.

Sofiane :

L’activité qui m’a marqué, c’est ciné découverte.

Le film s’appelait capitaine fantastique.

Capitaine fantastique parlait d’une famille qui habitait dans une forêt, ils ne savaient pas vivre comme les gens normaux. Ils faisaient beaucoup de sport genre arts-martiaux,marathon,……. etc.

Ils étaient 7 dans leur famille: le père, 2 garçons et 4 filles.

Un soir ils apprennent que leur mère s’est suicidée à cause de sa folie, alors toute la famille va en ville pour l’enterrement. Tout se passe bien quand le père de la mère ne veut pas que la famille viennent a l’enterrement, parce que il n’aimait pas son style de vie.

Leur mère est enterrée dans la terre mais la famille voulait qu’ils brûlent la tombe pour mettre les cendres dans une toilette, à la fin ils brûlent quand même la tombe de leur mère et mettent les cendres dans les toilettes.

Fin…

Wendy :

L’atelier qui m’a le plus marqué ici c’est le jour où l’on a été au Rouge-cloitre avec le reste du groupe car ce jour-là nous avons passé une magnifique journée en compagnie de Elisabeth, Alison et David qui nous ont appris de belles choses sur les chevaux de trait, nous avons  eu l’occasion de monter sur Jeff un beau cheval de trait qui avait 17ans. Nous avons fait un tour en calèche sur Ouragan le deuxième cheval de trait qui avait 3ans et nous avons terminé la journée en donnant à manger aux brebis.

2017-2018 : Comment je me vois dans 10 ans

Wendy :

Dans 10ans, tout d’abord j’aimerais avoir mon chez  moi et pour cela avoir fini mes études et être architecte même si c’est compliqué.

J’aimerais réaliser mes rêves, comme aller à Cancun et  visiter le reste du monde.

A part tout ça j’aimerais aussi avoir ma petite famille, avoir un chien etc…

Sofiane :

Je voudrais me voir dans 10 ans comme boxeur professionnel, ou si je ne suis pas boxeur je voudrais être agent de sécurité.

Avoir une femme mariée, des enfants, une belle maison a anderlecht, une belle voiture comme une audi RS3.

Aussi avoir une maison en Espagne à Barcelone pour les vacances.

Le meilleur pour la fin: pas de problème avec la justice.

Nollan :

Je voudrais être mécanicien et customiser, changer les jantes et les couleurs des véhicules, placer des ailerons.

Mais l’endroit où je voudrais faire ça je ne le sais pas encore.

Sinon je voudrais avoir 2 enfants un garçon et une fille.

Mounji :

Dans dix ans quand j’aurai 23 ans je ne voudrais pas être un chômeur.

Je veux avoir un travail ou faire des études de quelque chose.

Je me vois pas vivre en Ousbekistan.

Je veux une belle maison mais je ne veux pas être tout seul dedans.

J’aimerais avoir un jardin aussi.

https://youtu.be/NUn3lj64oNw

Alexandre:

Déjà, je serai plus en Belgique, probablement à Tanger ou Dubaï , avec ma copine actuelle que j’épouserai.

On voyagera partout à deux.

On aura une grande maison, une villa.

J’aurai pas forcement besoin de matériels tant que je suis heureux avec ma femme et que je me sens bien dans ma peau.

Ensuite, je lui ferai 3 enfants.

Mon métier sera cuisiner et à la maison je pourrai préparer des plats a ma femme et enfants et on vivra et mourra heureux.

2017-2018 : Ce que j’aime dans le rap !

Léonoh :

J’aime bien les instrumentales dans le rap.

Dans les instrus il y’a des beats.

J’aime bien les « punchline » aussi. Une punchline c’est une phrase bien trouvé.

Et j’aime bien les paroles parce que parfois je me sens concerné.

Alexandre :

Ce qui me plait dans le rap:

La plus part du temps c’est l’instru, les paroles.

Il y a beaucoups d’insultes, vulgarités, ça parle très souvent de quartier, drogue, sexe, argent, meurtres,ect..

Ca depend le parcours des gens, mais à certains moments on se reconnait dans ce que le rappeur dit.

Il y a des raps qui font déprimer comme il y en a qui te rendent vénère ( l’envie de faire des « mauvaises » choses) ou te rende juste bien.

Il existe le rap « conscients », ce que je n’aime pas.

2017-2018 Noa-Louis

Présentation  Noa-Louis

Bonjour je m’appelle  Noa-Louis  j ai 12 ans et j aurais bientôt  13 ans.

Je suis fils unique, mes parent sont séparés, je vis avec ma mère. Quand â mon père il vit en Guadeloupe. Je suis d origines belge et guadeloupéenne. Je suis arrivé au sas au cause de ma phobie scolaire. J aime jouer sur mon ordinateur (Minecraft) (paladins) (fortnite) etc.…

Je n aime pas les hypocrites et quand on parle dans mon dos. Voila c est tout pour moi.