MOON

moonLundi passé lors de l’atelier Cinémoi, nous avons regardé un film de science fiction réalisé par Duncan Jones et sorti en 2009. Une pénurie d’énergie touche la Terre, grâce à une entreprise une nouvelle source d’énergie est découverte ; l’hélium 3 qui ne se trouve qu’en creusant des roches qui n’existent que sur la Lune. Une mission spatiale est organisée pour en récolter et l’envoyer vers la Terre. Sam Bell signe un contrat de 3 ans pour l’effectuer. Le film commence sur la station lunaire, l’astronaute se lève et commence une de ses journées typiques. Son contrat est presque expiré, il ne lui reste que 2 semaines avant de pouvoir retournersur Terre et retrouver sa femme ainsi que sa petite fille. La solitude commence à peser car la seule compagnie qu’il a est une intelligence artificielle qui contrôle la base. Peu à peu Sam Bell commence à entendre des conversations étranges et à voir des personnes dans la station. Il se dit que c’est son esprit qui lui joue des tours et qu’il est vraiment temps qu’il rentre. Lors d’une expédition consacrée à récupérer de l’hélium 3, il a un accident et « tombe dans les pommes ». Il se réveille dans la base au son de la voix de l’ordinateur, celui-ci lui explique qu’il a eu un accident et s’est cogné la tête. Quelques jours plus tard il surprend une conversation vidéo en direct entre l’entreprise qui l’emploie sur Terre et l’ordinateur centrale. Il se pose beaucoup de questions et décide de retourner sur les lieux de son accident. Las bas, il découvre son véhicule accidenté avec un corps à l’intérieur. En observant plus attentivement il se rend compte que ce corps est le sien. Il décide de le ramener sur la base et de le soigner. A son réveille, ils sont tous les deux pris de panique, après des explications ils émettent l’hypothèse qu’un d’eux deux est un clone, mais ils ne savent pas encore qui. Au début ils sont tous deux sur la défensive mais finissent par se rapprocher car ils sont la même personne et se méfient de leur ordinateur centrale ainsi que de l’entreprise qui les a envoyé là.

SALOME

Une réflexion au sujet de « MOON »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *